L'intelligence artificielle rend les systèmes de partage de vélos plus écologiques

Depuis que le premier programme de vélo en libre-service à jetons a été introduit à Copenhague dans 1995, les avantages de Bike Sharing pour la santé et l'environnement ont été largement reconnus. Si les gens choisissent de faire du vélo, ils ne conduisent pas de voiture, ne prennent pas le taxi ou n'utilisent pas les systèmes de transport en commun. Ils exercent et réduisent la congestion à travers une ville.

Tout cela est vrai, mais nous constatons que l'intelligence artificielle (IA) est en mesure de maximiser l'impact environnemental positif des systèmes de vélos en libre-service et de les rendre encore plus durables. Les programmes de vélos en libre-service qui mettent en œuvre une plate-forme d'IA peuvent pousser leurs projets à la neutralité carbone et démontrer qu'ils prennent le changement climatique au sérieux.

Nous avons constaté dans les schémas que notre plate-forme d'optimisation BICO AI est déployée. Les données montrent que l'intelligence artificielle peut directement influer sur le fonctionnement d'un vélo partagé dans une ville et optimiser ses opérations, en réduisant les émissions de CO2.

Le plus gros impact que l'IA puisse avoir est simplement d'amener plus de gens à utiliser un système. Comme mentionné, cela signifie qu'ils n'utilisent pas un autre mode de transport et une ville et ses citoyens sont en meilleure santé. BICO garantit que les utilisateurs peuvent obtenir les vélos qu’ils veulent où ils le souhaitent et que des quais sont disponibles à la fin de leur voyage. Cela facilite l’utilisation d’un programme de vélo en libre-service et l’incorpore à leur routine quotidienne.

Nous avons constaté une augmentation du nombre d'usagers dans ces régimes après le déploiement de BICO:

  • Divvy Bikes, Chicago: le nombre de passagers a augmenté de 0.75 Rides Per Day
  • MIBICI, Guadalajara: le nombre de passagers a augmenté de 1.5 Rides Per Day
  • City Bikes, Helsinki: le nombre de passagers a augmenté de 5 Rides Per Day

Ces chiffres sont par vélo et par jour. C'est un bond énorme dans des endroits comme Helsinki, ce qui a un impact considérable sur les avantages du système. Ceci est également associé à une redistribution plus efficace des vélos dans un système qui se traduit par une empreinte carbone réduite pour les opérations du système.

Notre plateforme permet d'optimiser la redistribution des vélos afin que moins de camions effectuent moins de trajets pour obtenir les meilleurs résultats possibles pour les utilisateurs. Au cours de la dernière année, les systèmes de vélos en libre-service utilisant BICO ont permis de réduire le temps passé par les camions de redistribution sur la route tout en réduisant la distance parcourue en miles 10,000. Cela signifie moins de CO2 généré par les camions et une empreinte carbone réduite pour le programme.

BICO est également responsable de la réduction du nombre de vélos 100,000, en raison de la prise de décision précise et optimale de l'IA. En rationalisant les processus de plusieurs systèmes de vélos en libre-service, nous avons assisté à une réduction allant jusqu'à 10 tonnes métriques d'émissions de CO2 résultant directement de la réduction du nombre de camions en circulation. Cela a permis à ces programmes de partage de vélos de faire un pas de plus vers leur objectif de fournir une opération neutre en carbone.

Tout cela concourt à rendre le mode de transport propre encore plus propre avec l'utilisation de l'IA.

Faites-nous savoir si vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont nous soutenons les modèles de partage de vélos avec AI: info@stageintelligence.co.uk